Entrez votre recherche ci-dessous :

Une « simple histoire » de mal-logement

Madame Gasmi est mal-logée, c’est le moins que l’on puisse dire de quelqu’un qui vit avec un seul de ses enfants dans une chambre de 11 m2, sans sanitaires et au plafond pourri par l’humidité. Un logement reconnu insalubre, après de longues démarches, le 8 avril dernier. Madame Gasmi a 5 enfants mais, de l’aveu même du juge des affaires familiales, elle ne peut vivre avec le plus jeune d’entre eux en raison de l’état du logement qu’elle habite. Et elle ne peut même pas accueillir en visite les trois grands.

Des citoyens se sont émus de cette situation. Ils ne peuvent pas accepter que d’autres vivent dans des conditions qu’ils n’accepteraient pas pour eux-mêmes. Ils ont décidé de tout mettre en œuvre pour que soient respectés les droits de Madame Gasmi. Ils ont soutenu Madame Gasmi pour remplir un dossier de recours DALO (droit au logement opposable) le 12 février dernier. Ils ont écrit au préfet de région, représentant de l’Etat, pour que cesse cette situation inhumaine due à l’inefficacité des autorités, services, bailleurs sociaux depuis des années.

Madame Gasmi et ses enfants ont le droit de vivre dans un logement digne.

Madame Gasmi et ses enfants ont droit à une vie de famille normale.

Madame Gasmi veut exercer ses responsabilités de femme et de mère.

C’est pourquoi ces citoyens appellent aujourd’hui tous les défenseurs des droits de l’homme, qui n’acceptent pas que leurs voisins subissent de telles conditions de vie à participer à un

Sit-in le lundi 7 juillet 2008 à 9h

devant la Préfecture de Paris

29 rue Barbet de Jouy, Paris 7ème

M° Saint-Francois-Xavier

…jusqu’à ce qu’une délégation soit reçue et ait obtenu, de la part du Préfet, un engagement ferme et fiable de relogement effectif de la famille Gasmi. Infos à jour sur http://solidairespourlesdroits.over-blog.com

Comme ces citoyens, nous espérons que nombreux seront les français de tous horizons qui refuseront de laisser ainsi leurs voisins dans des logements insalubres.

ATD Quart Monde, avec le Secours Catholique, les Enfants de Don Quichotte et Amnesty International, encouragent chacun à créer des comités solidaires afin de faire respecter les droits de tous, et notamment le droit au logement.

Contact Presse : Typhaine Cornacchiari 06 18 05 29 83 – 01 42 46 01 69 – [email protected]

———————–

LES SUITES DE LA MOBILISATION… (lundi 7 juillet)

Alors qu’une quarantaine de personnes commençaient à se rassembler ce matin à 9h devant la préfecture, une délégation a été reçue dès 9h45 par le chef de cabinet du préfet. Il ressort de cette rencontre que le dossier de Mme Gasmi sera étudié en urgence en commission DALO dès vendredi 11 juillet 2008.

La mobilisation citoyenne commence donc à payer, nous vous tiendrons au courant de l’avancée de ce dossier.