Entrez votre recherche ci-dessous :

À lire en mars 2021

L’art de rien. Sur le fil de ma vie

Philippe Barbier, Éditions Quart Monde, octobre 2020, 160p., 12€

Philippe Barbier, volontaire permanent d’ATD Quart Monde pendant 33 ans, a subi un « départ difficile dans la vie », subissant des placements successifs, suite à des maltraitances en familles, puis dans des institutions. Il raconte dans cet ouvrage comment l’art lui a permis de trouver un sens à sa vie et la manière dont il a fait de chaque événement une occasion d’aller de l’avant.

Décédé en juillet 2018 à l’âge de 59 ans, il a souhaité inviter le lecteur à s’interroger sur « le diamant que chacun recèle, au-delà des manques ». C’est ce qu’explique son épouse, Françoise, venue présenter le livre au centre national d’ATD Quart Monde, à Montreuil, en février. « Il nous alerte sur la façon dont, parfois malgré nous, on voit et on analyse la situation des gens à partir des interprétations qu’on a, qui se sont forgées dans notre vie familiale, notre culture, notre milieu et notre expérience professionnelle. Il décrit ce regard de pitié que la personne qui aide peut porter parfois, même si elle ne le veut pas, et la manière dont elle peut voir l’autre comme un objet de condescendance », souligne-t-elle.

Philippe voulait « être vu par la somme des expériences qu’il a vécues, à travers ce qu’il avait d’unique. Il ne s’est pas identifié entièrement à toutes les humiliations qu’il a subies et a su développer un autre regard sur lui-même ». En créant des « bulles de créativité », il a voulu permettre à d’autres d’accéder à des espaces de liberté et ce livre donne aux lecteurs la possibilité de réfléchir à leurs propres espaces intérieurs.

Même sans compte Facebook, vous pouvez retrouver la présentation du livre L’art de rien par Françoise Barbier, entrecoupée par la lecture d’extraits du livre par Jean-Michel Defromont, également volontaire permanent d’ATD Quart Monde. www.facebook.com/ATDQM/videos/

 

De squat en squat, une bibliothèque de rue

Véronique Soulé, Éditions Quart Monde, 2019, 80p., 3 €

Ce livre retrace l’errance à travers la ville de Marseille de familles roms régulièrement expulsées. Il montre notamment les liens tissés avec l’équipe de la Bibliothèque de rue de Marseille. Un ouvrage facile à lire pour mieux comprendre ce qu’est une Bibliothèque de rue, ce qu’elle apporte aux enfants venus s’installer sur la natte pour découvrir les livres. Il donne aussi la parole à leurs parents et aux membres d’ATD Quart Monde, qui partagent « une foi dans le genre humain et dans l’action collective aux côtés et avec les plus démunis, à dignité égale ».

La Revue Quart Monde

Éditions Quart Monde, 64p., 3 ou 6 € selon le numéro

Pour approfondir la problématique du numérique dans notre société et dans l’histoire d’ATD Quart Monde, retrouvez trois numéros de La Revue Quart Monde.

Le numéro 163, daté de septembre 1997, Des @utoroutes pour tous, se demandait si Internet était une chance pour tous et s’interrogeait sur l’avenir, avec notamment le philosophe Michel Serres. Un dossier très intéressant à lire avec le recul.

En août 2003, le numéro 187 intitulé Internet : au service de qui ? traitait entre autre des enjeux de l’informatique sur nos sociétés, en particulier sur le travail.

Enfin, le numéro 248, de décembre 2018, Monde numérique, monde solidaire ? abordait la face sombre de la digitalisation des services publics et présentait des actions et solutions de partenaires comme Emmaüs Connect.

Retrouvez d’autres chroniques de livres sur le site des Éditions Quart Monde ou dans notre bibliographie sur le thème de la grande pauvreté