Accueil
>
Périodiques
>
Revue Quart Monde
>
Médias et pauvreté [213]
Médias et pauvreté [213]
DE
ATD Quart Monde
nombre de pages :
64
|
prix :
3,00 TTC
|
isbn :
0980-7764
date de parution :
2010
thème(s) :

Pourquoi ce fossé entre la réalité de la misère et l’image qui en est souvent donnée par les médias, entre l’instantanéité de transmission des informations et le temps de réflexion nécessaire à leur compréhension ?

Comment combler ce fossé et relever le défi de l’ignorance et de l’incompréhension entre ces deux mondes ?

description

Revue Quart Monde n° 213

Posons les éléments de la scène. Le décor en serait le monde. Le monde à l’état d’un village où les nouvelles se propagent en temps réel, où ce qui se passe en bas de ma cité m’arrive avec un léger décalage sur les images qui défilent en continu sur mon écran de télévision.

Pour bien comprendre qui sont les acteurs, il conviendrait de déplacer l’éclairage sous différents angles. Il y aurait d’abord des journalistes, reporters, photographes, dont c’est le métier de rendre compte du monde, de porter leur regard au plus près et au plus juste de l’actualité. Il y aurait à l’autre bout des médias : le public, vous et moi, qui attendons d’être informés. Or, de chacun de nous, individu appartenant à une culture, un pays, un continent, une histoire sociale, les médias ont une fâcheuse tendance à faire une « masse » indifférenciée. […]

Évolution indigeste mais également hautement dommageable. En particulier si on se place du point de vue de ces autres acteurs : hommes, femmes, enfants, subissant la pauvreté et la misère sur toutes les scènes du monde. Ceux-là savent que les appels à la sensiblerie ou à la pitié, que les « scoops » les déshumanisent et ne rendent pas compte de leur courage, de leur inlassable résistance à tout ce qui détruit l’homme.

Soyons honnêtes : il est des journalistes qui se sentent à l’étroit dans ce scénario. [… Deux d’entre eux] épinglent quelques-unes des raisons du malaise : une véritable fracture due à l’origine sociale des étudiants en journalisme ; de moins en moins de temps passé sur le terrain ; l’urgence chronique pour traiter les sujets ; les dégâts du casting…

Comment réduire le fossé ?… Les professionnels ayant fait l’effort de se confronter à d’autres univers apprécient les ateliers de « croisement des savoirs » entre journalistes et militants de la lutte contre la pauvreté, à l’instar de la rencontre entre une trentaine de journalistes européens lors d’un atelier en octobre 2009, dans le cadre de la conférence européenne sur Pauvreté : entre réalité et perceptions, le défi de la communication. Un défi que les militants, de leur côté, entendent relever : « Nous voulons travailler avec vous, pour chercher ensemble comment intéresser les gens.» […]

Extraits de l’introduction de Martine Hosselet Herbignat

Pour s’abonner à la Revue Quart Monde

Commentaires

1 avis pour Médias et pauvreté [213]

  1. Geoffrey Renimel

    Un numéro passionnant !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dans la même thématique
+
Plus de produits
inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse mail et vous recevrez automatiquement toutes les dernières infos nous concernant.
OK