Entrez votre recherche ci-dessous :

Tour de France des régions : les Hauts-de-France engagés avec ATD Quart Monde

ATD Quart Monde, ce sont des personnes engagées sur tout le territoire français ! Tous les mois, on vous présente une des régions de France qui dit Stop à la pauvreté et travaille avec les personnes en situation de précarité pour éradiquer la misère. Ce mois-ci, on vous emmène dans les Hauts-de-France !

Le Mouvement ATD Quart Monde dans les Hauts-de-France est un acteur reconnu grâce à l’action de ses membres qu’ils soient militants, alliés ou volontaires, un acteur qui compte et depuis longtemps dans les combats menés avec les familles pour que celles-ci aient leur place et soient reconnues dans leurs droits.

Courées

Présent depuis les années 70 à Lille avec l’arrivée des premiers volontaires du Mouvement dans le quartier de Moulins, ATD Quart Monde a rejoint les familles les plus pauvres du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie, souvent mises à l’écart, que ce soit dans les anciens quartiers ouvriers – les courées du Nord – désertés par l’industrie comme à Roubaix et l’ex-bassin minier, ou dans les quartiers d’habitat social de l’Aisne, du Nord, du Pas de Calais, ou de l’Oise comme à Beauvais.

Le message de son fondateur, Joseph Wresinski, avait précédé cette implantation. D’abord comme prêtre, il a été ordonné ici, à Soissons (Aisne) et fut pendant dix ans curé à Tergnier et à Dhuisel avant qu’il ne rejoigne les familles abandonnées du camp de Noisy-le-Grand où, avec elles, il crée le Mouvement en 1957. Son appel avait été entendu dès 1962 par des jeunes Nordistes qui s’engagèrent comme volontaires.

Dans cette région considérée la plus pauvre de France1, ATD Quart Monde partage depuis plus de 40 ans les combat des familles pour leur dignité dans des actions locales en faveur du logement, de l’école, du travail, de l’accès aux droits, aux vacances et à la culture. Ces actions « thématiques » sont en lien avec les familles par un ancrage très fort dans les quartiers, avec une dizaine de groupes locaux, principalement dans le Nord et le Pas-de-Calais, à Beauvais et Soissons.

Dalle

En Nord-Pas-de-Calais, leurs membres se retrouvent à Lille, à la Maison Quart Monde ouverte dans le quartier de Wazemmes-Lille depuis les années 80. Une Université populaire Quart Monde s’y tient quatre fois par an depuis cette époque. En Picardie, à Beauvais et Soissons, ce sont des « Cercles de pensée » à l’image de ceux créés par le fondateur qui permettent à des membres du mouvement de formuler leur pensée et d’échanger avec d’autres. A Lille, des jeunes du Quart Monde et de l’École supérieure de journalisme se sont groupés pour assurer la communication du Mouvement sur les réseaux sociaux.

(Maison Quart Monde de Lille)

Tous se retrouvent chaque 17 octobre « Journée mondiale du Refus de la Misère » soit dans leur commune, soit à Roubaix, depuis 1995, sur la dalle réplique de celle de Paris, dans cette ville considérée comme « la ville la plus pauvre » de France « mais riche de ses habitants pauvres » (avait dit alors l’ancien maire André Diligent) ; soit à Soissons (Aisne), sur la place devant la cathédrale où est installée également une réplique de la dalle du Trocadéro.

Croisement

Ces villes du Nord et de Picardie ont lancé avec ATD Quart Monde de multiples initiatives culturelles et sociales comme les co-formations militants/professionnels avec le Croisement des savoirs. Pour l’accès à l’emploi, ce fut, à Villeneuve d’Ascq, en 1986, le premier Atelier de promotion professionnelle, une entreprise maraîchère, toujours en activité depuis 32 ans, transférée à un autre acteur de l’insertion par l’économique. Comme en écho, aujourd’hui, une double expérimentation de Territoires zéro chômeur de longue durée est menée à Loos-lez-Lille et Tourcoing. Plusieurs autres secteurs sont candidats…

Après dix ans de présence et d‘actions, le projet pilote national du Mouvement pour « la promotion familiale sociale et culturelle » avec les familles du quartier de Fives-Lille, tire actuellement le bilan et les enseignements de cette présence aux cotés de celles-ci. Pour elles, tout a changé…

Géant

Sur le plan culturel, outre les bibliothèques de rue à Lille, Boulogne, Beauvais, et autres quartiers, des projets collectifs spectaculaires ont été réussis comme la création du géant « Joseph l’Insoumis », plus récemment une fresque en Nord Pas de Calais, ou le partenariat avec le Louvre à Lens.

En Picardie c’est une autre œuvre collective, une tapisserie du « refus de la misère » tissée à Beauvais (Oise) ou encore cette initiative des premières tresses confectionnées à Beauvais relayée ensuite à travers toute la France, en Afrique pour former cette énorme boule appelée « Une Terre pour Tout le Monde».

Sur le plan organisation, les régions d’ATD Quart Monde Nord-Pas de Calais et Picardie n’ont pas encore « fusionné » mais sont en relation étroite face aux nouveaux interlocuteurs communs.

Les équipes des « Hauts de France » sont particulièrement fières d’accueillir le 2 juin 2018 l’assemblée générale nationale du Mouvement à l’hôtel de région à Lille.

Vous êtes dans la région ? Passez découvrir les actions du groupe le plus proche de chez vous ! Contactez [email protected] pour en savoir plus pour Lille et ses alentours, et [email protected] pour la Picardie.

 Crédits photo @ATDQM

1 Selon l’Insee Hauts-de-France, la région a le taux de pauvreté le plus important de France métropolitaine : 18,1% des habitants, soit un million de personnes, vivent sous le seuil de pauvreté (soit moins de 987 euros par mois en 2012). Le Nord de l’Aisne, l’Avesnois et le bassin minier sont particulièrement touchés. « Au niveau régional, 38% des familles monoparentales sont pauvres, contre 31% pour la France métropolitaine hors Île-de-France« , expliquent les auteurs de l’étude. Les jeunes sont davantage touchés par la pauvreté. Le taux de pauvreté est de 28% pour les ménages jeunes, contre 11% pour les ménages plus âgés. Le taux de chômage y est le plus élevé : 16,5% en 2013, contre 13,1% pour la France métropolitaine à la même période.