Entrez votre recherche ci-dessous :

« S’il existait vraiment des nouveaux emplois à créer, le ‘‘marché » l’aurait déjà fait » : vrai ou faux ?

Faux. Il existe des travaux utiles, sans qu’existe toujours une clientèle capable d’en payer le coût.

Les activités d’entretien de l’environnement – souvent denses en main d’œuvre –, génèrent plus d’emplois que le reste de l’économie : ils ont cru de 3 % par an en France entre 2004 et 2010, contre 0,5 % pour le reste de l’économie, et de 50 % en Europe entre 2000 et 2012(1). « L’exemple de la Suède parle de lui-même, explique Éloi Laurent. De 1996 à 2006, alors que le poids de la fiscalité a diminué de 8 points sur le travail et augmenté de 12 points sur l’énergie, l’intensité énergétique de l’économie a baissé de 30 points, les émissions de gaz à effet de serre se sont réduites de 15 % et le taux de chômage a reculé de 9 % à 6 %. La transition écologique peut et, à vrai dire, doit aussi être une transition sociale. » La transition écologique pourrait créer beaucoup plus d’emplois en Europe et en France (respectivement 6 millions(2) et des centaines de milliers(3)) si elle trouvait davantage de financements. Pour de nombreux autres services utiles (aide aux personnes âgées, transport à la demande en milieu rural, etc.), il n’existe pas forcément une clientèle capable d’en payer le prix.

Le problème n’est donc pas de trouver des emplois utiles à créer, mais de trouver des moyens de les financer. Des réponses existent (idée reçue précédente).

Et l’emploi crée de l’emploi : plus il existe de petites entreprises sur un territoire, plus la croissance économique locale est importante(4). Un produit acheté auprès d’une entreprise locale génère trois fois plus d’emplois, de revenus et de taxes que le même produit acheté à une entreprise non locale(5).

1É. Laurent, Nos mythologies économiques, Paris, Éd. Les Liens qui libèrent, 2016.
2C. C. Jaeger, L. Paroussos et alii,« A New Growth Path for Europe. Generating Prosperity and Jobs in the Low-Carbon Economy », Potsdam, European Climate Forum e. V., 2011.
3Rapport « L’évaluation macroéconomique des visions énergétiques 2030-2050 de l’ADEME » et P. Quirion, « L’effet net sur l’emploi de la transition énergétique en France : une analyse input-output du scénario négaWatt », CIRED, 2013.
4D. D. Fleming et S. J. Goetz, « Does Local Firm Ownership Matter ?/ », Rural Development Paper, no 48, 2010, et E. L. Glaeser et W. R. Kerr, « The Secret to Job Growth : Think Small », Harvard Business Review, 2010.
5Voir www.ilsr.org/key-studies-walmart-and-bigbox-retail pour les États-Unis. Voir aussi R. Souchier, Made in local. Emploi, croissance, durabilité : et si la solution était locale ?, Paris, Eyrolles, 2013. Dans le film Tous comptes faits d’A. Denis (Real Productions, 2008), le député J.-P. Charié explique que la grande distribution « emploie trois fois moins de personnes minimum que le petit commerce ».

couv_idees_fausses_2017_200

Commandez la série de 15 affiches sur les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (20 euros port compris)

Retrouvez les arguments pour déconstruire plus de 100 idées reçues dans le livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (5 euros).