Entrez votre recherche ci-dessous :

Haiti-119b6Après le séisme du 12 janvier 2010, les photos de François Phliponeau et Vladi Pino Amachi, volontaires d’ATD Quart Monde, témoignent de la gravité de la situation et du dynamisme des Haïtiens.

Le séisme du 12 janvier 2010 a ravagé Port-au-Prince et plongé de nouveau le peuple haïtien dans la souffrance et la lutte quotidienne pour la survie. Présent depuis près de trente ans dans un quartier isolé de Port-au-Prince, ATD Quart Monde peut témoigner que les habitants n’ont pas seulement réagi au malheur avec dignité, intelligence et solidarité. Très vite, ils ont exprimé leurs idées et leurs souhaits pour la reconstruction de leur quartier comme du pays : «La reconstruction ne sera possible que si elle s’enracine dans une nouvelle manière de vivre ensemble, avec plus de justice socio-économique, un État plus fort et plus soucieux du sort de l’ensemble des habitants du pays. Il faut s’appuyer sur les jeunes et accueillir leur volonté d’apporter leur contribution plutôt que de les laisser se détruire dans la l’inutilité et la violence. Ils ont besoin du monde mais ne veulent pas que leur pays soit dépendant de décisions prises ailleurs. Ils attendent que nous développions entre nous et avec eux d’autres relations, que nous entrions dans une nouvelle histoire où notre objectif commun, ce sont les droits de l’homme pour tous».

C’est à dire 100% d’êtres humains respectés et libres. Un objectif ambitieux, oui. Mais en Haïti comme ailleurs, l’espoir est dans une grande ambition partagée et portée ensemble, celle de nouvelles relations pour penser et agir les uns avec les autres afin de répondre aux défis de notre monde.

Les photos de François Phliponeau et Vladi Pino Amachi, volontaires d’ATD Quart Monde, témoignent de la gravité de la situation et du dynamisme des Haïtiens.

Présentation :
– 25 bâches plastifiées de 75 x 50 cm
– Il y a une bâche de présentation (sans photo)
– 24 bâches avec une photo

Chaque bâche comprend un fourreau en haut et en bas, permettant de passer un bâton à l’intérieur. Les bâtons sont troués aux deux extrémités, permettant de passer fil de pèche pour accrocher les bâches à un support.

Transport :
1 caisse 125 x 90 x 6 cm

Poids : 20 kg

Transport Aller/Retour : à la charge de l’utilisateur

POUR RESERVER : s’adresser exclusivement à
MOBICOM
mobicom@atd-quartmonde.org

Location : 50€/semaine