Entrez votre recherche ci-dessous :

 

Les réseaux Wresinski, kesako ?

Les réseaux Wresinski, où se retrouvent des membres d’ATD Quart Monde, des professionnels, des chercheurs, des institutionnels, etc, sont un levier clé pour ATD Quart Monde. Issus de divers horizons, les participants travaillent ensemble pour faire avancer les droits formellement reconnus à tous mais, dans les faits, encore niés à certains.

Pour ATD Quart Monde, ces réseaux aident à faire changer la société, en renouvelant des pratiques professionnelles, en veillant à l’application des lois, en proposant des formations… C’est aussi un levier d’engagement citoyen, la preuve que chacun peut agir là où il est, dans son milieu, dans son métier. Les réseaux apportent aussi un soutien et un recul grâce, notamment, aux expériences d’ATD Quart Monde avec les plus pauvres.

Les réseaux Wresinski sont nés de la volonté de faire appliquer le rapport de Joseph Wresinski « Grande pauvreté et précarité économique et sociale » de février 1987 au Conseil économique et social.

 

Zoom sur le réseau Wresinski Logement

Malgré la loi sur le droit au logement opposable (DALO), les plus démunis font face à des difficultés croissantes pour se loger. Il faut faire appliquer la loi, loger tout le monde et réduire, au lieu d’augmenter, le nombre indécent de places d’hébergement – 100 000 en Île-de-France !

Dans le cadre du Réseau Logement, les groupes locaux d’ATD Quart Monde évitent les expulsions et aident à constituer des dossiers DALO. Des alliés siègent notamment au Comité National de l’Habitat. Un groupe de travail interassociatif réfléchit au non accès des plus pauvres au logement social pour insuffisance de ressources et l’idée d’ATD Quart Monde d’un loyer lié aux ressources progresse.

Le réseau, qui regroupe une quarantaine de personnes, se retrouve une fois par an à Montreuil. Il manque de bras !

 

Contact : [email protected]