Entrez votre recherche ci-dessous :

Mauvaise nouvelle : Précarité de la jeunesse

Le Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ), commission administrative consultative placée auprès du Premier ministre, estime que la réforme de l’assurance chômage va « renforcer la précarité d’une partie de la jeunesse ». Dans un avis adopté fin novembre, il pointe notamment la mesure prévoyant de passer de 4 à 6 mois la durée de travail nécessaire sur une période de référence de 24 mois pour bénéficier d’une allocation chômage.

Le COJ « regrette cette réforme qui s’est faite sans concertation avec les jeunes, premiers concernés par ces choix budgétaires ». La jeunesse étant une population particulièrement touchée par les questions de précarité dans l’emploi, il estime qu’une « application spécifique de l’assurance chômage serait pertinente ». Plus sur www.jeunes.gouv.fr