Entrez votre recherche ci-dessous :

Les enfants prennent la parole

Avec leurs mots, ils racontent la bibliothèque de rue d’ATD Quart Monde dans le dix-neuvième arrondissement de Paris.

Nina, 8 ans.

« Tu fais plein de choses, tu es dehors, tu lis, tu dessines, tu joues à la corde à sauter. J’aime trop. Les animateurs sont différents des maîtresses. Je retrouve Kadi et Kaili. Même quand il fait froid, je viens. Sauf une fois quand mon frère était malade. Quand il pleut, on est là, sous la tente.

A la maison, je lis des livres mais toute seule, dans mon lit. Ici, je peux lire à plusieurs. Des fois, l’animateur lit, d’autres fois, c’est moi qui lit à voix haute. La dernière fois, c’était « Tu préfères quoi ? ». Je te le lis ? »

Aboubakary, 10 ans.

« Je viens lire, dessiner, sauter à la corde. J’aime tout. Je rate jamais sauf quand j’ai foot. Je préfère ici, c’est plus libre. J’aime lire, je suis en CM2.

Les animateurs viennent même quand il pleut, il vente, ils viennent pour nous faire plaisir. A la maison, je lis pas, sauf quand j’emprunte des livres à l’école, il n’y a pas de livres, que pour les petits. »

Hawa, 10 ans.

« Les animateurs sont là pour nous aider, à chaque fois qu’on a besoin d’eux ils nous disent oui. Ma mère me dit : « ils sont pas là, il neige, il pleut ». Mais ils sont là. Et ça me choque, ils ont pas froid. J’aime bien les livres quand on doit trouver des choses, je rate parfois pour aller au restaurant de mon père. »

Aminata 9 ans et demi.

« J’aime beaucoup la bibliothèque de rue. J’y vais avec ma cousine. Les adultes sont toujours là quand on a besoin d’eux. Là, ils aident à tourner la corde à sauter. Ils aident aussi quand je comprends pas un mot dans les livres.

J’aime les livres ici, les pages sont pas déchirées. La bibliothèque de rue, si j’ai rien envie de faire, je sais qu’ils sont toujours là. A la bibliothèque de mon quartier, on peut pas parler, on est dérangé. Ici, les gens sont calmes, parlent pas fort, font attention aux autres. Maman me laisse venir. Elle sait qu’on prend soin de nous ici. Ils nous donnent une couverture quand on est fatigué. »

A savoir : 58 bibliothèques de rue existent actuellement. Trois sont en projet pour 2019.

Pour en savoir plus sur l’action enfance du mouvement et sur nos projets pour le 30ème anniversaire, cette année, de la Convention internationale des droits de l’enfant, écrivez à [email protected]

 

Photo : Bibliothèque de rue de Paris 19eme le 30 janvier 2019, Carmen Martos.