Entrez votre recherche ci-dessous :

Le coup de cœur littéraire : Amadora, une enfance tzigane

Amadora. Une enfance tzigane

Dominique Simonnot, 2018, Seuil, 221 p., 18 € (En vente dans toutes les bonnes librairies)

Au printemps 2015, Dominique Simonnot, journaliste au Canard Enchaîné, se retrouve sur un terrain vague de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où vivent une quinzaine de familles roms. Parmi elles, les Linguar et leurs quatre enfants dont Amadora, qui a alors 9 ans. La seule à savoir lire et écrire et bien parler français, elle est la traductrice du campement. En tant qu’aînée, elle s’occupe aussi de ses frères et de sa soeur, négocie le prix des matelas que son père ramasse dans la rue et vend, emmène les adultes à l’hôpital…

En faisant son portrait et en racontant l’histoire de sa famille, Dominique Simonnot met à bas bon nombre de clichés anti Roms. Un récit où se mêlent les voix d’Amadora et de sa mère, tour à tour joyeuses et pleines d’humour, découragées et nostalgiques. Une incursion chaleureuse dans un monde si mal connu.

VS