Entrez votre recherche ci-dessous :

La Sophrologie Caycédienne à l’école, un outil pédagogique précieux (Lettre n°66)

Concentration – Confiance en soi – Estime de soi :

La sophrologie caycédienne, fondée par Alfonso Caycedo, médecin, est une technique de relaxation basée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée. Ses quatre grands principes sont la respiration, la détente physique et psychique, la visualisation et la pensée.

 

En classe c’est une manière de travailler avec les élèves qui optimise leurs capacités : elle permet par des moyens ludiques et néanmoins précis pour l’élève de l’école primaire, comme pour l’adolescent, de lui apprendre à être confiant dans ses propres capacités, et s’appuyer sur elles ; à avoir une idée positive de lui-même, à développer sa motivation dans les apprentissages, à prendre consciences de sa bulle que personne ne doit enfreindre, à se respecter et respecter l’autre, et pour les plus grands à gérer son stress pour les examens.

 

Dans certaines écoles implantées dans des quartiers à fort taux de grande pauvreté se lancent dès la rentrée 2016, dans une ville du Sud de la France, à destination d’élèves de moins de trois ans jusqu’au CM2 un éveil à la sophrologie pendant 8 semaines avec des professeurs d’école, membres d’ATD Quart Monde.

Les élèves bénéficieront d’une séance d’une heure à une heure et demie, adaptée à leur âge et aussi à chacun, une fois par semaine pendant 8 semaines.

Une séance de sophrologie se déroule assis ou allongé. On se détend physiquement par des exercices de respiration et de visualisation des parties du corps, sans contact physique. On part plus « profondément » par des exercices de concentration. Quant au matériel, en cas de besoin, ce sera le matériel disponible à l’école qui sera utilisé comme base d’inspiration créatrice.

 

Afin de former les enseignants à cette manière de travailler, six à huit demi-journées de sensibilisation seront assurées par l’école de sophrologie caycédienne de la ville.

 

Cette sensibilisation, ajoutée à la participation aux ateliers élèves, permettra aux enseignants d’utiliser la sophrologie dans le quotidien de leur classe et par exemple de mettre les élèves rapidement au travail, d’améliorer leur capacité de concentration et ainsi de travailler plus efficacement.

 

Cette expérimentation œuvre en particulier pour une des priorités du Ministère de l’Education Nationale : « les moins de 3 ans » ». Par ailleurs, est à l’étude le suivi scientifique de ce projet par l’académie internationale de sophrologie qui pourrait ainsi faire l’objet d’une convention avec le recteur de l’académie.

http://www.sofrocay.com/fr/content/sport-sante-enseignement

 

Par ailleurs, dans un lycée professionnel de Nice, le projet « Agir pour un climat scolaire bienveillant et favoriser la réussite des élèves par la pratique de la sophrologie caycédienne. » a fait l’objet d’une étude scientifique par l’académie internationale de sophrologie caycedienne s’appuyant sur une convention avec l’école de sophrologie caycédienne de Nice et le lycée. L’impact sur la motivation des élèves et l’ambition de chacun s’est révélé remarquable.

http://www2.ac-nice.fr/cid87093/le-lycee-les-palmiers-favorise-la-reussite-de-ses-eleves-avec-la-pratique-de-la-sophrologie.html

Martine Lizambert, Alliée ATD Quart Monde

Contacts :

Evelyne SALA : master de sophrologie caycédienne :      [email protected]

Martine Lizambert ; ATD Quart Monde :                              [email protected]