Entrez votre recherche ci-dessous :

La dynamique Écologie d’ATD Quart Monde est née

Les 6 et 7 novembre 2023, une vingtaine de membres d’ATD Quart Monde se sont réunis dans la maison de vacances familiales de La Bise dans le Jura. Leur point commun : ils sont engagés collectivement de manière régulière et durable dans des actions écologiques.

Ils vivent à La Bise, Dijon, Nogent-le-Rotrou, Lyon, Cholet et Alès (manquait Mulhouse) et leurs équipes sont engagées dans des jardins nourriciers, des projets d’habitat partagé, des liens avec des producteurs locaux, un travail approfondi au sein d’une Université populaire Quart Monde, des ateliers sur l’écologie, etc. C’était la première fois que ces équipes se rencontraient, avec également des membres du département Écologie, de la délégation nationale d’ATD Quart Monde, de la délégation générale, du groupe de travail « communauté d’idées et d’action » et du conseil d’administration.

Le propre d’une « dynamique » au sens ATD Quart Monde est d’aborder un sujet à partir d’actions concrètes mises en œuvres avec tous. La dynamique Écologie a donc profité de ces deux jours pour découvrir les actions et projets de chacun, tester des jeux de sensibilisation aux défis climatiques et environnementaux, réfléchir aux moyens de consolider ces actions et d’en tirer des ressources et outils pour tout groupe qui souhaiterait travailler sur ces défis, de manière ponctuelle ou dans la durée.

Est ressortie aussi l’importance d’écrire ce qui s’expérimente dans ces projets collectifs, afin que ce que les plus pauvres vivent, leurs actes de résistances écologiques et les transformations individuelles et collectives que cela provoque ne restent pas invisibles. Cet effort d’écriture au sens large (qui peut aussi passer par l’audio, la vidéo, etc.) se situe dans le cadre international de la « communauté d’idées et d’actions » qu’ATD Quart Monde lance dans une dizaine de pays pour recueillir des récits de résistance écologique. L’objectif est d’aider à comprendre comment se mobiliser avec les plus pauvres pour faire face aux défis écologiques, de donner envie de s’engager à leurs côtés et d’aider à construire un plaidoyer international.

L’une des priorités de la délégation nationale d’ATD Quart Monde, « se mettre ensemble face aux défis climatiques et environnementaux » doit se traduire par des propositions de choix libres d’actions qui changent réellement le quotidien des plus pauvres et qui donnent envie de s’y engager.

Les exemples de ce qui se vit par exemple à Dijon, à La Bise ou à Nogent-le-Rotrou, autour des récoltes de légumes et de fruits, des préparations de repas partagés, etc., montrent l’importance de créer des moments de plaisir, de jeux et de convivialité, des moments où l’on se soutient les uns les autres. Une participante a dit : « être en lien avec d’autres pays sur les questions climatiques et environnementales, cela réduit aussi notre inquiétude ».

 

Photos : Les membres de la dynamique Écologie ; Avec la « fresque de l’habitat durable », les participants ont imaginé le quotidien d’un quartier écologique et ouvert à tous / Le jeu « Coup de chaud sur les inégalités » permet d’aborder la question des dérèglements climatiques à travers un épisode de canicule. © ATD Quart Monde