Entrez votre recherche ci-dessous :
Journal d'ATD Quart Monde n° 435 Jan.2014

Permettre aux jeunes d’être utiles

En France comme dans d'autres pays, les jeunes sont durement touchés par le chômage et l'exclusion. Pourtant, ils veulent être utiles, réussir des projets à plusieurs, construire la société de demain. Soyons là pour les soutenir.

Éditorial du journal

Ça se débloque

Quels peuvent être nos espoirs pour 2014, sur fond de crise économique qui rend la vie plus difficile pour beaucoup et pour combien de temps encore ?
Après un quart d’heure de déprime, je pensais qu’il y a un an, en janvier 2013, j’aurais pu dire la même chose et pourtant, il n’y a pas eu que des catastrophes.
Tiens, une co-volontaire permanente d’ATD Quart Monde en région parisienne se disait désespérée par la situation d’une famille en hébergement précaire qu’elle connaît depuis quatre ans. Elle avait beau faire des propositions, la maman restait réticente. Mais, au fil des mois, la volontaire a continué de lui rendre visite. Lors d’une visite récente, la maman a parlé de l’anniversaire d’une de ses filles et la volontaire a eu le réflexe de dire : « Cela te dirait de le fêter au foyer familial et d’y inviter d’autres ? » Et là, à sa surprise, cela a été le début d’un projet qui, depuis, avance peu à peu.
Et si l’on faisait un saut dans les sphères politiques ? 2013 : année du vote de la loi pour la refondation de l’école. Nous avons retrouvé dans cette loi des propositions que nous avions travaillées avec des syndicats d’enseignants, des fédérations de parents d’élèves et des mouvements d’éducation. Que tous les parents soient associés ; qu’il y ait un espace pour eux à l’école et que la coopération entre les élèves soit encouragée ; que, pour garantir la réussite de tous, l’école se construise avec la participation des parents, quelle que soit leur origine sociale… Des enseignants et des parents se sont déjà mobilisés et montrent que ces propositions contribuent à la réussite de tous les enfants. Un outil-vidéo de formation sur la place des parents très éloignés de l’école a déjà été téléchargé plus de cent fois(1).
En Afrique… Au troisième jour du coup d’État en Centrafrique, des enfants d’une bibliothèque de rue sont allés voir l’animateur : « Est ce qu’il y aura l’activité aujourd’hui ? » À cause de la situation, il ne voyait pas cela possible. Mais l’envie, si forte, des enfants, lui a donné le courage, à lui aussi. Il est allé chercher les autres animateurs et ils sont allés chercher les livres. Sur le chemin, des hommes armés les ont interpellés. Les animateurs ont répondu : « On est de ATD Quart Monde. Il n’y a plus d’école, mais on ne veut pas laisser perdre l’intelligence des enfants. » Cela a fait réfléchir les rebelles, dont l’un a dit : « Si la misère, tu ne la combats pas, tu vas vraiment t’appauvrir. » Les hommes armés ont laissé passer les animateurs.
Cela a été possible en 2013, alors que tant de choses semblaient bloquées.
Pierre Perrier, sociologue, disait le 17 octobre dernier : « La qualité du travail fait par ATD Quart Monde permet de comprendre les possibles là où on les attendait le moins. On a alors un levier de
mobilisation pour croire que c’est possible, au lieu de baisser les bras. »
Bert-Luyts_120-ce3c6Je nous souhaite à tous et à toutes cette confiance et cette énergie partagées pour rester mobilisés, en nous disant : « C’est possible, ça va se débloquer ! »
Bonne année.

Bert Luyts, Délégué national adjoint d’ATD Quart Monde en France

(1) : bit.ly/18kycLY

Revenu de solidarité active : fraudeurs ?

Anne-Marie, « alliée » du Mouvement ATD Quart Monde à Toulouse, raconte une histoire qui se termine bien, mais qui aurait pu conduire une famille de cinq personnes à la rue. Mi-juin 2013, à...

Rien n’est gagné pour toujours

En Belgique, le Service de lutte contre la Pauvreté, la Précarité et l'Exclusion sociale a été créé en 1998 pour « organiser une concertation structurelle avec les plus démunis. » Ceux-ci...

À Saint-Étienne, des jeunes en action

Chaque lundi soir, ils sont là, dans le local du 35 bis rue Durafour à Saint-Étienne : Nicolas, Cédric, Farid, Nordine, Flora, Jacqueline, Laetitia, Thibault, Marie-Ben, Anaïs.Ce groupe est l'un...

Cindy : « Une expérience qui m’a changée »

Cindy, 20 ans, habite à Mulhouse en Alsace. Fin 2012, elle a choisi d'arrêter l'université pendant un an pour effectuer six mois de service civique en compagnie de trois autres jeunes avec...

Magali Louette : « Soyons là pour soutenir »

Magali coordonne la dynamique jeunesse d'ATD Quart Monde en France. Doit-on toujours attendre que les jeunes « bougent » d'eux-mêmes ? Non, pas toujours. Beaucoup de ceux que nous...

Marion Le Mière : « J’ai retrouvé ma confiance »

Entre novembre 2012 et septembre 2013, Marion Le Mière et quatre autres jeunes ont effectué un service civique avec l'Atelier des friches (www.latelierdesfriches.fr) et ATD Quart Monde à Lyon...

Être utiles : c’est ce que veulent les jeunes

Montrer aux adultes « Dans mon quartier, des jeunes ont rénové des caves pour financer un départ en vacances. Ça leur a permis de montrer aux adultes qu'ils ne sont pas que des voyous, mais...

À lire et voir en janvier 2014

Permettre aux jeunes d'être utiles - Louez l'exposition « Actions (in)visibles » qui présente la vie et les initiatives de jeunes en Europe (elle sera présentée début janvier à la...

Fabienne Donaint, rebelle de naissance

Fabienne Donaint n'a pas connu l'extrême misère. Mais les « galères », oui. À Arras, elle a fait sien le combat des plus exclus contre la précarité et la pauvreté. Elle a le sourire aux...