Entrez votre recherche ci-dessous :
Journal d'ATD Quart Monde n° 452 Juil.2015

Former à un métier des jeunes en difficulté

A Dole, dans le Jura, l’école Juralternance accueille des jeunes recalés d’un peu partout. Ils sont formés à des métiers en tension, notamment dans la métallerie. Ils revoient aussi leurs bases scolaires et ont le vendredi un atelier philo. Un projet pilote soutenu par ATD Quart Monde. Reportage.

Éditorial du journal

Le secret de l’espérance

Le 27 avril dernier, une rencontre nationale a réuni les acteurs des quatre territoires ruraux investis dans le projet Territoires zéro chômeur de longue durée pour obtenir une loi d’expérimentation. Chercheurs d’emploi, artisans, commerçants, entrepreneurs, agriculteurs et élus sont répartis dans la salle. Les débats sont passionnés : «les enfants n’ont pas d’âge pour comprendre la détresse des parents – le travail précaire, ça nous rabaisse encore plus – on retrouve l’espoir avec ce projet, je n’ai plus l’impression d’être considérée comme un vilain petit canard et une assistée – ça change le propre regard que j’ai sur moi – ça change le regard des entrepreneurs sur les chômeurs – garder les gens sur le territoire, empêcher la fuite vers les centre urbains – on réfléchit à une autre économie qui part de l’humain.»
L’intelligence collective est à l’œuvre. Des chômeurs font percevoir des réalités cachées et proposent des réponses aux besoins d’emplois sur les territoires. Ils ont retrouvé l’espoir lorsqu’on est venu les rencontrer un à un, non pas pour les contrôler mais pour solliciter leur participation au projet de développement d’un territoire qui n’oublie personne. Cela redonne aussi l’espoir à ceux dont les besoins de services ne sont pas pourvus, en particulier aux personnes âgées.
Le 28 mai, ce projet a fait l’objet d’un débat lors des Rencontres de Montreuil. L’économiste Jean Gadrey souligne la qualité de la démarche et ajoute : «L’idée qu’il n’y a pas de travail pour tous est une idée fausse». L’entrepreneur Jean Roufiac explique la mise en œuvre concrète de ce projet sur son territoire et ses défis. Un élu commente : «le côté «Tout le monde sur le pont ! On n’a pas tout essayé !» et le côté dignité-fierté sont ce qu’il y a de plus précieux dans notre démarche, on remet en mouvement des gens installés dans des certitudes ou des positions de renoncement.»
L’espérance est en marche. Résonne alors dans ma tête ces mots de Geneviève de Gaulle Anthonioz à propos des pauvres : «Je leur dois d’avoir compris que le secret de l’espérance, c’est le secret de la fraternité.»
Christophe Géroudet, membre de la délégation nationale d’ATD Quart Monde France

Mai-juillet 2015 : bonnes nouvelles

La précarité sociale reconnue motif de discrimination par le Sénat. Le 18 juin 2015, le Sénat a voté, en première lecture, une proposition de loi ajoutant la « vulnérabilité résultant de la...

Aux lecteurs de Feuille de route

Les années passent... Le logo d’ATD Quart Monde vient de prendre un coup de jeune mais le titre de votre mensuel est resté le même. Or il mérite lui aussi d’être épousseté et adapté au...

À lire et voir en juillet 2015

Mon cœur est dans ce caillou Noldi Christen «Ce caillou qui ressemble à un caramel me rappelle mes grands-parents, la joie et les jeux de l'enfance…» Ce recueil superbement illustré réunit...

Laurent Godin, en toute confiance avec ATD Quart Monde

Depuis 6 ans, ce bénévole passe ses samedis assis sur une natte, à partager des moments de lecture avec des enfants. Il participe aussi à des Universités populaires Quart Monde. Des expériences...