Entrez votre recherche ci-dessous :

Inauguration de la place Joseph Wresinski

© Jean-Charles Wattiez – ATDQM

Article d’Emmanuelle PALASSET du journal Noisy Magazine

 

 

 

 

 

 

 

Fin mars, la Ville a donné à une place du quartier des Hauts-Bâtons le nom du fondateur d’ATD Quart Monde, là où s’élevait autrefois le camp du Château de France, berceau de ce mouvement associatif. Une cérémonie chargée d’émotions.

« Sans lui, que serions-nous devenus ? » Le 28 mars, Jean-Pierre Cheval, « ancien » de la cité du Château de France, a pris la parole avec les « officiels » lors de l’inauguration de la place Joseph-Wresinski, pour raconter ce qu’il devait au fondateur d’ATD Quart Monde. « Il s’assurait qu’on allait bien à l’école tous les matins. Grâce à lui, nous avons pu nous faire entendre et être respectés. »

Les habitants et les associations du quartier des Hauts-Bâtons avaient coutume d’appeler « place des Marronniers » cet espace situé entre les allées des Hautes-Rives et des Hautes-Herbes, sans que ce nom figure sur les cartes officielles. « En nommant cette place Joseph-Wresinski, la Ville est fière de lui rendre un hommage durable », a souligné Pascale Cotte-Morreton, adjointe au Patrimoine.

Une histoire forte

« C’est ici même que s’élevaient les abris en fibrociment, baptisés « igloos », où survivaient 252 familles » ; a rappelé Claire Hédon, la présidente d’ATD Quart Monde France, faisant référence au camp créé par l’abbé Pierre en 1954. Arrivé en 1956, le père Wresinski fonde un an plus tard, avec les habitants, le mouvement ATD Quart Monde, construisant avec eux une bibliothèque, un jardin d’enfants, une chapelle… Dans les années 1970, le camp est remplacé par la cité du « château de France » où ATD Quart Monde accompagne des familles en errance. Cet ensemble, lui-même devenu vétuste, a été démoli ces dernières années. La résidence Geneviève-Anthonioz-de-Gaulle, inaugurée en 2016, accueille toujours des familles suivies par le Centre de Promotion familiale, sociale et culturelle ATD dans le cadre d’un partenariat avec le bailleur social Emmaüs Habitat.

Un espace associatif pour animer le quartier

En même temps que la place Joseph-Wresinski a été inauguré l’Espace des Hautes-Rives, un bâtiment mis à disposition par Emmaüs Habitat, accueillant plusieurs associations :

Passerelle pour l’intégration et l’insertion (P2I) y propose des ateliers de médiation, d’accès au droit et d’insertion ainsi qu’un accompagnement à la scolarité. Le Pimms de Noisy y a ouvert un Point d’accompagnement numérique pour les démarches administratives ([email protected]) et propose aux habitants divers services pour aider les habitants dans leur vie quotidienne.

Le centre de promotion familiale, sociale et culturelle d’ATD Quart Monde y assure des activités éducatives le mercredi et pendant les vacances scolaires.