Entrez votre recherche ci-dessous :

[Coronavirus] Une nouvelle distribution d’enveloppes pédagogiques à Marseille pour la Pâques orthodoxe

Pendant que certains fêtent la Pâques chrétienne ou la Pâques juive, les communautés roms célèbrent la Pâques Orthodoxe le samedi 18 avril.

La religion a une grande importance pour de nombreux Roms, elle rythme leurs vies au gré des évènements. Danièle, une animatrice, en lien avec Justin, un papa, explique : « Ce qui m’a impressionné, c’est qu’en plein confinement, l’inquiétude de Justin est de ne pas pouvoir porter une bougie pour être allumée à l’église. Comme tous les lieux de cultes, les églises orthodoxes seront fermées ce 18 avril. Cette situation est inouïe pour Justin car il n’a jamais connu cela auparavant… »

L’équipe de la Bibliothèque de rue a donc eu l’idée de faire de nouvelles enveloppes pédagogiques sur le thème de Pâques. Eve, une alliée, qui parle couramment le roumain et connaît leurs traditions a demandé d’acheter des teintures pour les œufs de Pâques qu’ils glisseront dans les enveloppes. Eve a aussi recherché des coloriages et des jeux sur le thème de Pâques pour trois catégories d’âges. Les animateurs ont aussi eu l’idée de lancer un concours de dessins de Pâques « pour dire merci à qui on veut ».

L’équipe a eu une inquiétude au moment de la distribution des enveloppes, car Justin qui s’en occupe, a eu un malaise quelques jours avant et a du être hospitalisé. À sa sortie, malgré son état encore fragile, Justin souhaite absolument se charger de la distribution : « Cela faisait 4 jours qu’il me disait être disponible pour les enveloppes. Il me l’a dit encore en sortant de l’hôpital … », raconte Agnès, une autre animatrice.

« Une sacrée histoire »

« Quand Iustin arrive à l’heure dite à la Maison Quart Monde pour venir chercher les enveloppes, en voyant les mappemondes, les globes, il prend conscience de la dimension internationale du Mouvement. Ce qui va aussi le toucher, ce sont les livres sur les étagères contre le mur de la grande pièce : ‘Ah les livres, c’est une sacrée histoire !’. Ce sont les livres de la Bibliothèque de rue qu’il connaît depuis des années maintenant », explique Danièle. Justin est ravi de sa visite !

Les premiers retours des familles ne se font pas attendre. Justin partage :

« Les enfants se sont réjouis énormément, je ne peux même pas dire, ils ont été vraiment très heureux, je n’ai même pas de mots pour décrire leurs sourires. »

Ces enveloppes apportent un peu de douceur dans le quotidien des enfants des squats. Là, comme partout, le confinement est vécu de façon très variable, mais beaucoup de familles sont inquiètes car elles ont faim et comptent sur les distributions alimentaires organisées par les associations. Les stratégies de récupération mises en place habituellement pour survivre, ont été désorganisées par le confinement. Certains réagissent avec un certain fatalisme. Toutes font preuve de courage! Hélène Deswaerte

 

Pour témoigner et nous raconter comment vous vivez cette période de confinement, n’hésitez pas à réagir à nos publications sur les réseaux sociaux ou à nous contacter par mail à :

[email protected]

 

Photo : Préparation des enveloppes à la Maison Quart Monde de Marseille. © ATD Quart Monde