Entrez votre recherche ci-dessous :

Appel des jeunes d’Île de France à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère

Nous écrivons cette lettre ouverte pour toutes les personnes qui ont envie d’agir contre les injustices. Nous voulons exprimer nos inquiétudes, ainsi que nos propositions, pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère.

Nous, les Jeunes d’ATD Quart Monde en Ile de France, avons souffert ou avons repéré des discriminations liées à l’apparence physique, à l’origine, à la race, au nom de famille, ou aux quartiers où nous habitons. Parfois même ces discriminations sont gratuites. Nous refusons tous les regards qui discriminent.
Nous condamnons aussi l’isolement et les drogues présentes dans les quartiers, et surtout leurs conséquences vis à vis de l’image publique, car cela ajoute encore des préjugés dans nos vies.
Nous n’acceptons pas les expulsions qui laissent des familles dans l’incertitude.
Nous refusons de fermer les yeux, d’accepter les préjugés, de rester dans l’indifférence, même si parfois cela serait plus facile. Mais nous n’allons pas baisser les bras afin que personne ne reste seul.
Nous avons voulu participer à cette journée pour aider à la diffusion des bonnes initiatives, on en parle souvent autour de nous pour encourager d’autres jeunes à participer.

C’est important d’être attentifs autour de nous, par exemple nous agissons au quotidien en faisant des gestes pour que les gens ne restent pas à l’écart comme: aider les nouvelles personnes qui arrivent au foyer à s’intégrer, repérer ceux qui mangent seuls à la cantine et les inviter à manger ensemble; s’approcher d’une élève qui n’est pas bien dans sa peau, donner des cours de rattrapage, aider une personne âgée à monter les escaliers, ou tout simplement en écoutant les gens qui ont des problèmes au sein de leur famille, ou qui sont découragés parce qu’ils ont perdu un travail… L’écoute c’est déjà un réconfort important.
Nous agissons en démontant les préjugés dès qu’on en entend autour de nous. Il faut aider les gens à réfléchir, parce que la plupart des gens n’ont jamais connu de situations difficiles et la misère ce n’est pas que le mal logement, ça peut être dans la tête. Le plus important s’est d’aider le gens à se mettre à la place des autres. Leur apprendre à aimer et à comprendre.

Groupe Jeune ATD Quart Monde Ile de France.

Contact : [email protected]

La page Facebook du groupe jeunes d’Île-de-France

Téléchargez l’appel des jeunes