Entrez votre recherche ci-dessous :

À voir en janvier

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo

Système K.

Renaud Barret. Documentaire. France. 1h34. 15 janvier

Dans le ghetto de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, de jeunes artistes envahissent la rue pour des « performances ». En travaillant à partir de matériaux de récupération, ils dénoncent le pillage des matières premières par les multinationales, dans le pays le plus riche d’Afrique. Avec énergie et humour, voici Yas « l’homme eau » capitonné de sachets plastiques remplis d’eau qu’il perce. Freddy propose une maison ambulante soudée de douilles et de machettes rouillées, déchets de conflits armés. Les badauds dialoguent en direct avec les œuvres. Parfois la police intervient. Ici, la fonction vitale de l’art dans une société, ce n’est pas du pipeau.

Notre-Dame du Nil

Atiq Rahimi. Fiction. France/Belgique/Rwanda. 5 février. Inspiré du roman de Scholastique Mukasonga

Dans les montagnes verdoyantes du Rwanda, un lycée catholique de jeunes filles en fleurs, issues de l’élite du pays, majoritairement Hutu, avec un quota de Tutsi. Vingt ans avant les massacres, une exploration à la racine d’un conflit autant social qu’ethnique. Douceur et innocence de façade, haines en sourdine jusqu’à éclosion de la violence, musique de jazz décalée, font toute la force et l’originalité du récit.

 

Des gens passent et j’en oublie

Laurent Poncelet. Fiction. France. 51 min. 29 janvier

Saynètes de la vraie vie de galères, pleines d’humour et de justesse, parfois inégales, jouées par des acteurs surtout non professionnels, issus de l’atelier théâtral « Mange Cafard ». Pour une projection : [email protected]

Comme tout le monde

Philippe Dinh et Patrick Müller. Documentaire. France. 1h. 2018.

Portraits anti-clichés de trois jeunes à la rue durant trois années. Pour organiser une projection : [email protected]