Entrez votre recherche ci-dessous :

À voir en décembre

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo

Coup de cœur

Au cœur du monde

Gabriel et Maurilio Martins. Fiction. Brésil. 2h02. 18 décembre. VOST.

À Contagem, dans l’État du Minas Gerais, on vit de petites débrouilles ou on s’accroche à son emploi. Les mères triment au-delà de leurs forces. La « fumette » aide à survivre. Des amitiés ou des amours improbables se nouent. Et puis, tout s’accélère à la faveur d’un gros coup, d’un grand rêve d’ailleurs. Les corps, les sons, la musique (extraordinaire rap) nous secouent. À Contagem « les gens dansent pour oublier qu’ils se font entuber tous les jours », dit la chanson.

Gloria Mundi

Robert Guédiguian. Fiction. France-Italie. 1h47. 27 novembre.

Daniel sort de prison. Il découvre femme, fille et petite- fille, une famille recomposée, fragile, qui lutte pour rester debout. Chacun voudrait posséder ce que l’autre possède : amour, biens matériels, ne pas être un « moins que rien ». Un film noir, avec pourtant l’espoir d’un partage possible autant que nécessaire.

Paroles de bandits

Jean Boiron-Lajous. Documentaire. France.1h30. 18 décembre.

Dans la vallée de la Roya, des gens comme tout le monde, « archétypes du bon Français rangé », disent ce qui a déclenché leur engagement pour faire respecter les droits fondamentaux des migrants. Et surtout on entend -comme jamais peut-être- les premiers concernés, leur intelligence, leur sensibilité à l’état brut : « Je suis comme toi. Je viens pas te piquer ce que tu as. On vit ensemble, c’est ça la vie sur terre ».

Made in Bangladesh

Rubaiyat Hossain. Fiction. Bangladesh/France. 1h30. 4 décembre. VOST

La naissance laborieuse d’un syndicat d’ouvrières dans un atelier de couture. Vous ne verrez plus vos vêtements comme avant.