Entrez votre recherche ci-dessous :

À voir en avril

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo

La date de sortie de ces films risque d’être repoussée en raison de la fermeture des cinémas.

En attendant le carnaval

Marcelo Gomes. Documentaire Brésil. 1h21. VOST. 1er avril.

À Toritama, au Brésil, des ballots de jeans circulent à tous les coins de rue, à toute heure, sept jours sur sept. Les habitants, au chômage, ont transformé leurs maisons en ateliers. De l’enfer de la teinture à la coupe et couture jusqu’aux finitions assurées par des vieillards au pas de leur porte, tous travaillent sans relâche. Pleins de gratitude pour cette manne, ils se sentent maîtres de leur temps. Le dimanche, jour de marché, les revendeurs affluent. Seule pause annuelle : la semaine de carnaval. Des plans éloquents, une musique dynamique, pour dire une extraordinaire énergie faite de lucidité et d’optimisme. L’or bleu est taillé dans celui de la mer, du ciel, des rêves.

Sous les étoiles de Paris

Claus Drexel. Fiction. France. 1h26. 8 avril.

Une « clocharde », misanthrope, prend sous son aile un enfant perdu sans papiers. À la recherche de la mère, petit à petit ils s’apprivoisent, elle s’épanouit. Des personnages secondaires très justes. Dans des décors réalistes ou sublimés, une héroïne théâtrale, magnifiée, poétique, inattendue, propice à faire reculer les idées reçues sur les gens pauvres.

La nuit venue

Frédéric Farrucci. Fiction. France. 1h35. 1er avril.

Jin, immigré sans papiers, chauffeur de VTC à Paris, sous la coupe de la mafia chinoise rencontre Naomi, danseuse nocturne de cabaret, tous deux passionnés d’électro. Deux vies solitaires piégées dans un monde mal connu. De très beaux éclairages et ambiances pour cette tragédie moderne réaliste et noire.

Le bon grain et l’ivraie

Manuela Frésil. Documentaire. France. 1h34. 15 avril

À Annecy, des enfants de demandeurs d’asile du Kosovo s’expriment en toute confiance sur leur vie quotidienne.

Projections/débats : [email protected]