Entrez votre recherche ci-dessous :

2017-2018 : des années clés pour les finances du Mouvement

Retrouver l’équilibre et accroître le nombre de donateurs réguliers : ATD Quart Monde doit relever le défi pour mener la lutte contre la grande pauvreté.

Actions de terrain

Les dépenses globales d’ATD Quart Monde se sont élevées à 15,7 millions d’euros en 2015 – et devraient être sensiblement identiques en 2016. Elles concernaient pour 91,5 % les missions sociales et pour seulement 5,9 % les frais de fonctionnement et 2,6 % les frais de recherche de fonds. L’essentiel de nos ressources est ainsi consacré aux actions sur le terrain. Nous sommes sur ce point l’une des associations les plus performantes.

Les actions concernées sont : les actions menées en France avec des personnes en situation d’extrême pauvreté, celles dans les 33 pays où ATD Quart Monde est présent, la coordination internationale et les liens avec les institutions comme l’ONU et l’Union Européenne, les recherches, en particulier au Centre Joseph Wresinski, la formation des membres du Mouvement, enfin l’information, la mobilisation civique et les publications.

Le soutien des donateurs

Ces dépenses sont financées :
– pour 45 % par la générosité des donateurs – dons, legs et donations -, principal soutien à nos actions,
– pour près de 30 % par des subventions publiques en baisse depuis plusieurs années en raison des restrictions budgétaires.

Le reste provient des produits financiers de nos placements (6 à 7 % ), du partage des revenus des volontaires permanents (près de 5 % ), des partenariats avec des entreprises et des fondations d’entreprises concernant des projets précis (3,5 %), enfin des produits des publications (2,5 %).

Mais ces ressources ne financent que 92 à 95 % des dépenses. Ceci nous oblige à trouver un complément chaque année dans des produits exceptionnels comme les ventes d’immeubles ou de titres de placement. Cette situation est due au développement du Mouvement et à la baisse des subventions non compensée par une augmentation des dons. Nous devons y trouver des solutions pérennes.

Années cruciales

L’année 2017 et les suivantes seront cruciales pour les finances du Mouvement. Le rétablissement de l’équilibre des recettes et des dépenses constitue le premier enjeu. Il s’accompagne de plusieurs défis :
– la baisse des dons depuis début 2016,
– la très probable suppression de l’impôt sur la fortune qui permettait de financer nos dépenses jusqu’à près de 700.000 euros,
– enfin la retenue à la source de l’impôt sur le revenu qui crée une incertitude sur le montant des dons en 2017.

L’affaire de tous

L’équilibre des finances est l’affaire de tous. Nous pouvons tous agir. Le premier impératif est d’accroître le nombre de nos amis donateurs réguliers en faisant connaître le Mouvement et ses actions, et en encourageant le don par prélèvement.

Nous pouvons y contribuer en parlant du Mouvement auprès de nos amis et en témoignant de ses valeurs dans nos familles, auprès de nos enfants. Il est indispensable que le flambeau passe de génération en génération.

Par ailleurs, nous devons développer les legs. La Fondation ATD Quart Monde, reconnue d’utilité publique, peut les recevoir. Nous pouvons faire connaître cette possibilité autour de nous.

Priorités à venir

Nos démocraties ne peuvent pas se construire dignement sans la participation des plus pauvres. Cela reste notre principale priorité. L’année 2017, particulière pour notre Mouvement, sera l’occasion de gagner de nouvelles personnes dont des jeunes et de nouer de nouvelles alliances, en particulier dans la culture.

Nous continuerons de mener campagne sur les idées reçues sur les pauvres, qui renforcent l’humiliation et la culpabilisation. Sur le terrain, nous poursuivrons nos actions pour ne laisser personne de côté dans les quartiers et les territoires ruraux en privilégiant quatre dimensions :
– la participation des enfants comme acteurs et citoyens à travers les bibliothèques de rue et Tapori par exemple,
– le soutien de la famille et la recherche de solutions alternatives au placement des enfants,
– un développement économique qui ne contraint personne à l’inactivité avec Territoires Zéro chômeur de longue durée et d’autres projets innovants,
– la rencontre des populations migrantes et natives, unies dans un même combat pour la dignité.

56 %

des Français ont confiance dans les associations faisant appel aux dons, notamment pour mener des actions de lutte contre la pauvreté, pour soutenir des projets dans les pays en développement ou la recherche médicale, selon une étude diffusée par le Comité de la Charte du Don en confiance.

Retour sur

La campagne publique des 11 et 12 juin 2016

Plus de 50 groupes locaux d’ATD Quart Monde y ont participé. La campagne a permis d’ajouter plus de 800 noms dans notre fichier des amis, qui vont être régulièrement informés des actions du Mouvement, recevoir le Journal d’ATD Quart Monde et les trois messages annuels. Merci d’avoir contribué à ce succès.

A nos lecteurs

La Fondation ATD Quart Monde est à votre disposition pour répondre aux questions pratiques concernant les dons, legs et toutes nos actions dans le cadre de notre éthique financière (refus notamment d’échanger des fichiers). Tél. : 01 40 22 01 64 ou [email protected]