LA SUCCESS-STORY DU « MANUEL ANTI-IDÉES REÇUES »

Forts de la mobilisation citoyenne suscitée par la publication du livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, vendu à 36 000 exemplaires, ATD Quart Monde et plus de quarante associations, institutions et syndicats partenaires (1) remettent le couvert avec une édition 2015 revue et augmentée.

104 idées reçues, dont une trentaine d’idées nouvelles viennent titiller les Français dans leurs certitudes sur les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté : aides sociales, impôts, immigration, école, travail…

couv-ideesfausses2015-bonnedef_200Précis, instructif et accessible à tous, En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté 2015 est une ouverture au dialogue, une contribution nuancée qui montre que les choses ne sont pas si simples que ce que l’on entend dire. Un livre argumenté qui puise tous ses chiffres de sources officielles (Insee, impôts, CPAM, etc.).

En vente dans toutes les bonnes librairies et sur www.editionsquartmonde.org

Les auteurs : Jean-Christophe Sarrot est rédacteur en chef de Feuille de Route Quart Monde ; Bert Luyts est délégué national d’ATD Quart Monde et Marie-France Zimmer est membre de la délégation nationale
d’ATD Quart Monde.

220p. Editions Quart Monde et
Editions de l’Atelier – 5€

Un livre F-Infoquadrifiletf8N

Parmi les nouvelles idées reçues démontées:

« Avec la crise, tout le monde va plus mal de toute façon. »
« Les pauvres ne peuvent pas s’intégrer à la société. »
« Faire la manche, ça rapporte. »
« Il suffit d’appeler le 115 pour trouver un hébergement. »
« On est moins pauvre à la campagne. »
« Il y a 200 000 à 400 000 offres d’emploi non pourvues. »
« Les pauvres ne font pas ce qu’il faut pour se nourrir
correctement et être en bonne santé. »
« La prostitution est un moyen de sortir de la misère. »
« Il n’y a rien à attendre des décrocheurs. »
« Les vacances, c’est pour ceux qui travaillent. »
« Les pauvres se désintéressent de la politique. »
« Les plus pauvres votent Front national. »
« Les pauvres polluent. »
« Il suffit d’être demandeur d’asile pour bénéficier de tous
les droits. »
« Les migrants viennent profiter de notre système de
santé.»
« Les enfants roms font partie de bandes organisées. »
« La protection sociale creuse la dette publique. »
« En France, les prélèvements obligatoires sont très élevés
à cause des financements des dépenses sociales. »
« Les citoyens paient trop d’impôts. »
« Notre protection sociale est inefficace. »
« Quand une société s’enrichit, ça profite aussi aux
pauvres. »
« Il vaut mieux un petit travail que pas de travail du tout. »
« Les difficultés des entreprises ont pour cause le coût du
travail en France. »
« Pour réduire le chômage et la pauvreté, il faut baisser les
impôts des entreprises. »
« Pour réduire le chômage et la pauvreté, il faut réduire les
déficits, et donc les prestations sociales. »
« Il n’est pas si compliqué d’accéder à ses droits. »
« Les pauvres sont de mauvais payeurs. »

Téléchargez le communique de presse livre idées fausses